Émuler une Raspberry Pi sous Linux avec Qemu

Qemu est un logiciel de virtualisation qui présente l'avantage de pouvoir émuler de façon logicielle une architecture donnée. Il vous permet donc de simuler une architecture que vous n'avez pas, par exemple l'architecture arm sur x86. Qemu existe aussi sous windows, mais seule la méthode sous linux sera évoquée ici. Vous pouvez vous référer à ce document pour la version windows. Je signale au passage que virt-manager ne supporte pas a priori l'architecture arm1176. Voir par pour plus d'infos.

Installer Qemu

Tout d'abord, il faut installer qemu. Normalement, c'est présent dans les dépôts de votre distribution. Sous Fedora, j'ai installé les paquets suivants : qemu-system-arm et qemu-user. Vous devez avoir les commades qemu-arm et qemu-system-arm une fois installé. Vérifiez que l'achitecture arm1176 est bien supportée avec :

qemu-arm -cpu ? | grep arm

Vous devriez voir l'architecture correctement listée.

Récupérer une distribution et un noyau

Récupérez une image de la distribution de votre choix sur le site qui va bien : http://www.raspberrypi.org/downloads

Pour booter, vous allez aussi avoir besoin d'un noyau. Récuprérez le avec :

wget http://xecdesign.com/downloads/linux-qemu/kernel-qemu

Augmenter la taille de l'image

Par défaut, les images des distributions sont très petites. Vous pourrez faire quelques tests mais pas l'utiliser comme un vrai système émulé. Pour cela, il faut augmenter la taille de l'image avec :

qemu-img resize 2014-01-07-wheezy-raspbian.img +6G

Démarrer avec un shell root (pour régler des détails)

Lancez la commande ci-dessous pour démarrer. Vous aurez un clavier qwerty. Ne changez pas la valeur après -m, qui représente la mémoire du système. Il semble qu'elle soit hardcodée quelque part et une autre valeur vous empêchera de démarrer.

qemu-system-arm -kernel kernel-qemu -cpu arm1176 -m 256 -M versatilepb -append "root=/dev/sda2 panic=1 init=/bin/sh rw" -hda 2014-01-07-wheezy-raspbian.img

Éditez le fichiers /etc/ld.so.preload et commentez la première ligne (maj + 3 pour faire un #) :

nano /etc/ld.so.preload

Puis Ctlr-O pour sauvegarder et Ctrl-X pour quitter. Ce changement évite le chargement de libcofi_rpi.so ce qui évite une boucle inifinie au boot.

Ensuite, on prépare les disques pour une utilisation future en créant /etc/udev/rules.d/90-qemu.rules. Entrez les lignes suivantes dans ce fichier :

KERNEL=="sda", SYMLINK+="mmcblk0"
KERNEL=="sda?", SYMLINK+="mmcblk0p%n",

Terminez avec la commande sync pour être sûr que tout est écrit sur l'image. Éditez également votre /etc/fstab : changez mmcblk0p1 et mmcblk0p2en respectivement sda1 et sda2.

Démarrage normal

Entrez :

qemu-system-arm -kernel kernel-qemu -cpu arm1176 -m 256 -M versatilepb -append "root=/dev/sda2 panic=1" -hda 2014-01-07-wheezy-raspbian.img

Si qemu vous demande de lancer fsck, entrez :

fsck /dev/sda2 && shutdown -r now

Qemu devrait démarrer sur raspiconfig. Sélectionnez directement Finish. Nous allons maintenant agrandir les partitions. Avec

sudo cfdisk /dev/sdb

Supprimez la deuxième partition et recréez là avec tout l'espace disponible. Ensuite, lancez (si les commandes ratent, redémarrez et relancez les) :

sudo resize2fs /dev/sdb2
sudo fsck -f /dev/sdb2
sudo halt

C'est fini.


Pages

blogroll

social